Les 1000 premiers jours de l’enfant – retour de la commission d’experts

Minilions – Retour sur les 1000 premiers jours de l’enfant

Fin 2019, nous vous avions parlé de l’ouverture d’une commission de 18 experts, lancée par le Président de la République Emmanuel Macron. Celle-ci disposait d’une année pour étudier les 1000 premiers jours de la vie de l’enfant. L’objectif : éditer un rapport contenant des préconisations sur les mesures pouvant être mises en place par les pouvoirs publics pour accompagner les parents et lutter contre les inégalités durant cette période clé aux forts enjeux pour tout individu.

« Nous avons privilégié une approche centrée sur les besoins des enfants, leurs compétences et les conditions de leur construction psychique, affective, cognitive et sociale. Mais nous avons également souhaité mettre l’accent sur tout l’entourage de l’enfant, plus particulièrement sur ses parents, sa famille, ses pairs et ainés, les professionnels, ainsi que sur la responsabilité de la société dans l’accueil de l’enfant et le soutien aux parents. Si le processus de la parentalité et la possibilité de nouer un lien d’attachement avec son bébé découlent d’une ressource universelle, ils nécessitent d’être davantage soutenus socialement. La parentalité comprend des dimensions à la fois formelles et informelles qui sont toujours ancrées dans un contexte culturel dont le rapport tiendra compte. La société toute entière doit être prise en compte, car c’est elle qui détermine le cadre dans lequel évoluent les jeunes enfants et les conditions de vie qui leur sont offertes ainsi qu’à leurs parents.
C’est notamment dans cette perspective qu’il s’agit de donner les moyens adéquats aux parents en termes de temps (à travers la question des congés de naissance) et d’offrir des solutions adaptées en termes de lieux (autour des structures d’accueil des jeunes enfants). »

1re partie : formuler un discours de santé publique simple et cohérent articulé autour de quelques messages clés en se basant sur les recherches et les études scientifiques (=> donner des repères aux parents)

2e partie : décrire le nouveau « parcours 1000 jours » (=> création d’un référent ainsi que d’un parcours, commençant par l’entretien prénatal précoce, pour accompagner de manière globale chaque famille)

3e partie : aborder les enjeux attachés à l’accompagnement des situations spécifiques et fragilités : troubles du neurodéveloppement de l’enfant, enfants prématurés, handicap, dépressions périnatales des parents, violences et grande précarité

4e partie : présenter les recommandations de la commission concernant la réforme des congés parentaux d’une part et des modes d’accueil de l’autre

Lire le rapport 1000 premiers jours de la vie de l’enfant

Partager sur :